Cabinet Du vivant dans le travail!

CONSULTATION & BILAN DE COMPETENCES > LE CABINET RESTE OUVERT

INFOS ET RENDEZ-VOUS : 06 14 982 971

Les consultations et les bilans de compétences se déroulent au cabinet, en chair et en os, ou à distance (visioconférence ou téléphone), pour prendre en compte les situations singulières de chaque personne ayant besoin d’un rendez-vous.


Découvrez l’offre Du vivant dans le travail !

Associée de Coopaname

Intervenante en prévention des risques professionnels (IPRP) enregistrée auprès de la DIRECCTE IDF

Psychologue du travail, numéro d’enregistrement ADELI: 759359334

Consultation individuelle – psychologie du travail

[mise à jour 29 octobre 2020/ 14 janvier 2021]

LE CABINET RESTE OUVERT

Infos et prise de rendez-vous: 06 14 982 971

Les consultations sont assurées au cabinet, en chair et en os, ou ponctuellement à distance (visioconférence ou téléphone), pour prendre en compte les situations singulières de chaque personne ayant besoin d’un rendez-vous.

Pour un bilan de compétences, vous pouvez voir la page dédiée.

En situation de confinement ou de couvre-feu, une attestation de ma part vous est fournie à votre demande pour justifier si nécessaire votre déplacement, en complément de l’attestation de déplacement dérogatoire.

Continuer la lecture de « Consultation individuelle – psychologie du travail »

GAPP – groupe d’analyse des pratiques professionnelles

Mon approche est centrée sur le travail et l’activité concrète réalisée au quotidien. Les groupes sont composés de pair.e.s, exercant de préférence la même activité/ le même métier, sans niveau hiérarchique entre elles.eux.

Les bénéfices de ces analyses des pratiques professionnelles sont les suivants:

Continuer la lecture de « GAPP – groupe d’analyse des pratiques professionnelles »

Éthique

De la conception informatique aux sciences politiques…

De formation initiale ingénieure informatique, je me suis au départ intéressée au travail par le prisme des processus et des applications « métier », à travers leur conception : télécommunications et facturation, puis fiscalité des personnes, service public de l’emploi, chaîne pénale et justice des mineurs.

Il y a une dizaine d’années, j’ai pris un 1er virage professionnel, en suivant une formation d’une année à l’école d’ingénieurs agronomes de Paris (anciennement INAP-G, aujourd’hui AgroParisTech).

Continuer la lecture de « Éthique »

Concepts

Je resitue ici l’un des cadres conceptuels sur lequel je prends appui pour mes interventions : la clinique de l’activité, approche développée au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris par le Pr Yves Clot et son équipe.

Des psychologies du travail …

Dans ce que l’on nomme « psychologie du travail », il existe en fait plusieurs orientations. Il est donc approprié de dire : « des » psychologies du travail. En effet, comme en psychologie tout court, il n’y a pas d’unité en psychologie du travail. On peut distinguer trois grandes périodes dans l’histoire :

  • Entre les deux guerres mondiales, de la psychotechnique à la psychologie différentielle, puis le courant RH (Relations Humaines), suivi de la psychologie des Organisations ;
  • De 1950 à 1970, l’ergonomie, la psychologie cognitive et la psychopathologie du travail ;
  • De 1970 à aujourd’hui, le développement de plusieurs perspectives en clinique du travail. D’abord à partir de la psychopathologie du travail (racine de l’ergothérapie), la psychodynamique, puis la clinique de l’activité et la psychosociologie du travail ; et aussi l’ergologie et la clinique médicale du travail.

Il existe aujourd’hui de nombreux courants se reconnaissant dans une orientation clinique de la psychologie du travail. Ce qui les rassemble, c’est une vision commune, guidant l’action de l’intervenant : une approche clinique, pour analyser le travail, avec une visée de transformation destinée à adapter le travail à l’homme, et non l’inverse.

Continuer la lecture de « Concepts »